2017 02 18 refugies1Le pape François invite régulièrement les chrétiens à être attentifs au sort des réfugiés. Ainsi, en novembre dernier, il invitait à prier « pour que les pays, qui accueillent les réfugiés et déplacés en très grand nombre, soient soutenus dans leur effort de solidarité ». La communauté a décidé de prendre sa part dans le soutien apporté à ceux qui sont contraints de fuir leur pays, au nom de leur foi ou pour des raisons politiques. Tour d'horizon de deux beaux projets.

 

  • A Conques, l'accueil d'une famille d'Érythréens.

Frère Pierre-Adrien a mobilisé l'ensemble du village de Conques-en-Rouergue, pour mener à bien ce projet d'accueil. De nombreux habitants se sont ainsi rassemblés dans une association, qui a acheté et restauré une maison du village, où une famille est accueillie depuis quelques mois. Biede, Yodit et leurs quatre enfants s'habituent progressivement à leur nouvelle vie dans l'Aveyron, aidés et soutenus par une foule de bonnes volontés. En outre, l'accueil de cette famille entre en résonance avec la vocation du sanctuaire de Conques, dédié à Sainte-Foy, « libératrice des prisonniers ».

Pour en savoir plus sur ce projet, vous pouvez consulter l'article publié dans le magazine « Famille chrétienne » du 14 février 2017.

 

  • A Trévières, l'accueil à venir d'une famille de réfugiés.2017 02 18 refugies2

Autour de Mondaye, frère Renaud, qui a la charge de la paroisse Saint Éxupère en Bessin, prépare également l'accueil d'une famille de réfugiés, qui s'installera prochainement dans le presbytère de Trévières. Ce projet bénéficie du soutien de l'association « Le Temps d'un Toit », lancée par le diocèse de Bayeux-Lisieux, pour soutenir l'accueil des réfugiés en France, à l'invitation du Saint-Père. De nombreux médias ont relayé cette initiative, qui catalyse de nombreuses bonnes volontés de la paroisse, et d'au-delà.

Pour en savoir plus, vous pouvez consulter ce reportage de France 3.

 

«Tu ne biaiseras pas avec le droit d’un émigré ou d’un orphelin», dit le Deutéronome. C'est donc dans la foi que la communauté se mobilise pour accueillir ces familles devant fuir leur pays. C'est aussi une occasion pour chacun de prier pour la paix dans le monde, en rappelant le droit à vivre dans sa patrie. 

2016 08 21 newsletter4Père François-Marie HUMANN, Règle de saint Augustin, Editions Salvator, 2016 

Voici le dernier ouvrage de Père Abbé, paru en août 2016 aux éditions Salvator. Il s'agit d'un commentaire de la Règle de S. Augustin, que S. Norbert nous a donnée à la fondation de l'ordre de Prémontré. Ce livre ne s'adresse cependant pas seulement à ceux qui la mettent en application dans la vie religieuse, ainsi que l'affirme la présentation en 4è page de couverture: "Brève, simple et pratique, la Règle de saint Augustin est aussi juste: son auteur, qui a vécu en communauté, sait de quoi il parle. Mais cette règle monastique peut-elle intéresser un lecteur non religieux? Oui, argumente l'auteur inspiré de ce brillant commentaire: l'apprentissage de la vie commune qu'elle propose concerne aussi la vie paroissiale que la vie conjugale, familiale ou professionnelle. La règle augustinienne aide chacun à grandir dans la concorde et la charité" (Editions Salvator). 

Vous pouvez vous procurer ce livre à la librairie Saint-Norbert, ou le commander par internet, en cliquant ici. 

Inscription à la newsletter

Rechercher

Nos coordonnées

Abbaye Saint-Martin de Mondaye
14250 Juaye-Mondaye
Tél. 33 (0)2.31.92.58.11
Fax 33 (0)2.31.92.08.05
Nous écrire par emaillogonormandiequalitetourisme logoabbayesnormandes