08 baraque des pretres carreComment qualifier les relations entre l’Église catholique et le nazisme ? Nombreux sont les auteurs qui s’y sont essayé, rare sont ceux qui l’ont fait impartialement. Le livre de Guillaume Zeller[1], historien et journaliste, aborde cette difficile question de manière originale, en s’intéressant au sort des prêtres regroupés au camp de concentration de Dachau.

Dachau fut en effet le lieu d’internement de près de 3000 prêtres, religieux et séminaristes entre 1938 et 1945, et à partir de 1940 ce camp regroupa la plupart des prêtres déportés suite à des actes de résistance : en vertu d’un accord avec le Saint-Siège, les prêtres catholiques déportés eurent ainsi la possibilité d’être rassemblés dans des baraques spécifiques du camp bavarois et de pouvoir célébrer la messe dans la seule chapelle du système concentrationnaire nazi. Hormis ces « privilèges », les ecclésiastiques subirent le sort commun et tragique des déportés : la faim, le froid, les maladies, le travail harassant, les coups des S.S. et des kapos, les expériences médicales ou les transports d’invalides. Ce sont les prêtres polonais qui ont payé le plus lourd tribut (1780 dont la moitié moururent), suivis par les allemands (447 déportés) et les français (156, dont le franciscain Eloi Leclerc).

Au-delà des faits, horribles, Guillaume Zeller parvient à nous introduire à la dignité sauvegardée de ces prêtres, à leur solidarité, à leur œcuménisme naissant, à leur vie spirituelle et sacramentelle qu’ils poursuivent malgré tout : en décembre 1944, Mgr Piguet, l’évêque de Clermont-Ferrand lui aussi enfermé à Dachau, ordonne même en secret un séminariste allemand, Karl Leisner, qui sera béatifié comme nombre de ses compagnons martyrs.

Cette évocation passionnante et édifiante se conclut par le pardon aux bourreaux ; mais pardonner n’est pas oublier.

08 baraque des pretres

Référence : Guillaume Zeller, La baraque des prêtres, Dachau, 1938-1945, Paris, Taillandier, 2015, 320 p.

Interview de l'auteur à propos de cet ouvrage :


Guillaume Zeller, La baraque des prêtres par Librairie-La-Procure

 

 


[1] Guillaume Zeller est par ailleurs auteur de Oran, 5 juillet 1962 : un massacre oublié, Paris, Taillandier, 2012, et d’un livre d’entretien avec le père Christian Venard, Un prêtre à la guerre : le témoignage d'un aumônier parachutiste, Paris, Taillandier, 2013

Inscription à la newsletter

Rechercher

Nos coordonnées

Abbaye Saint-Martin de Mondaye
14250 Juaye-Mondaye
Tél. 33 (0)2.31.92.58.11
Fax 33 (0)2.31.92.08.05
Nous écrire par email
logoabbayesnormandes logonormandiequalitetourisme