Intention de prière ?

Heures des offices

Fidèle à la tradition canoniale, la communauté célèbre la Liturgie des Heures.

Les frères invitent retraitants et hôtes de passage à chanter avec eux les louanges du Seigneur et à partager leur prière.

Accéder

 

Ecrire à un frère

Envie d'écrire à un frère ?

Merci de choisir un sujet ou un prénom de religieux.

Accéder

 

Toutes les dates à retenir

Venez découvrir tous nos événements et dates à venir.

Accéder

 

Mentions Légales

Ce site Internet est publié par la communauté des chanoines prémontrés de l'abbaye de Mondaye, 14250 Juaye-Mondaye, France.

Accéder

 

Visiter L'Abbaye

Il est possible de visiter l’abbaye de Mondaye, guidé par un frère de la communauté.

  • Du 1er septembre au 30 juin : chaque dimanche après-midi à 15h30.
  • En juillet et août : tous les jours à 14h30.

Durée de la visite : environ 1 heure.

Billetterie et départ à la boutique Saint-Norbert

Accéder

 

Politique de Confidentialité

Vous avez la possibilité de nous demander l'effacement de vos données personnelles. Toute demande de modification dans vos données personnelles pourra nous être adressée directement par courrier électronique, auprès du frère webmaster.

Accéder

Le Règlement Général pour la Protection des Données Personnelles (RGPD) est entré en vigueur le 25 mai 2018 au niveau européen. Si vous vous êtes inscrit à notre lettre d'informations, ou si vous avez séjourné dans notre hôtellerie à Mondaye (14), ou dans notre prieuré de Conques (12), notre communauté détient certaines données vous concernant, en particulier votre adresse électronique. 

Nous tenons à vous informer que vos données sont uniquement utilisées dans le cadre de notre newsletter régulière, pour vous informer de notre actualité; elles ne sont jamais communiquées à des sociétés, ni à d'autres organismes.

Vous avez la possibilité de nous demander l'effacement de vos données personnelles. Toute demande de modification dans vos données personnelles pourra nous être adressée directement par courrier électronique, auprès du frère webmaster.

Aidez-nous en aidant nos amis !

        1. Limbo : https://www.limbo-asso.com/

Depuis 2 ans, nous avons développé un lien fort avec l'association Limbo qui vient en aide aux réfugiés victimes d'actes de torture et d'emprisonnement. Cette association organise à Conques des vacances de résilience pour ces personnes. Nous en avons accueilli plusieurs cette année. Nous vous remercions d'aider cette association en y adhérent ou par vos dons.

        2. Association Bienvenue à Conques :

Avec les habitants de Conques nous avons créer une association pour accueillir dans notre village une famille de réfugiés d'Erythrée. La maison est loin d'être payée. Vous pouvez nous aider par vos dons, contact : 06 81 48 23 02

       3. Semeurs en chemin : https://www.semeursenchemin.com/

Blandine et Arthur de Lassus ont fondé les semeurs en chemin pour évangéliser sur le chemin de saint jacques de Compostelle. Ce fut une expérience inoubliable pour ceux qui ont participé. Venez les rejoindre chaque été en marchant avec les pélerins ou en les accueillant dans les églises le long du chemin.

2016 09 15 appel aux dons1Une fois n’est pas coutume, nous venons vers vous par le biais de cette newsletter spéciale, car nous avons besoin de votre aide matérielle. Même si c’est parfois difficile de demander, nous le faisons avec simplicité et confiance pour au moins trois bonnes raisons  ! 

Lire la suite : Appel aux dons 2016-2017

En 2016, les jeunes frères de l'abbaye de Mondaye vous proposent une recette innovante pour continuer à vous former au cours de l'été. Chaque semaine, un frère vous adresse une newsletter comprenant: un article de méditation, la présentation d'une figure de sainteté de l'ordre de Prémontré, ainsi qu'un conseil de lecture estivale. N'hésitez pas à  participer à cette action de formation par internet en vous inscrivant à la newsletter de l'abbaye, ainsi qu'à présenter ce projet à toutes vos connaissances!

  • John O'Mulkerin - Holy Trinity (IRL) Jeu. 21 Nov, 2019 John O’Mulkerin, abbé de l’abbaye prémontrée de la Sainte-Trinité, et Gelasius, abbé cistercien de Boyle, sont parmi les premiers martyrs d’Irlande qui furent exécutés sous la reine Elisabeth. Les deux abbés furent arrêtés pendant qu’ils récitaient ensemble l’office divin. On fit fortement pression sur eux pour qu’ils abjurent la foi catholique et la suprématie du pape de Rome. Honneurs et titres prestigieux leur furent promis s’ils voulaient reconnaître l’autorité d’Elisabeth sur l’Eglise d’Angleterre. Ils repoussèrent cette offre avec indignation. Le doyen Garvey de Dublin, futur archevêque, les menaça d’une mort cruelle en cas de refus. Ils demeurèrent insensibles aux menaces et tentèrent de convaincre le doyen de son erreur. Les abominables tortures qu’ils subirent furent vaines. On les conduisit donc devant le tribunal civil qui les condamna à la pendaison et à l’écartèlement. Sur la route de leur supplice, beaucoup de gens demandèrent leur bénédiction. D’autres, convertis au protestantisme, revinrent à la foi catholique. Sur le lieu de l’exécution, John O’Mulkerin tremblait d’anxiété et craignait de ne pas pouvoir supporter l'épreuve. Gelasius l’encouragea à persévérer dans ce dernier instant. Il lui rappela que le Dieu tout-puissant et la Vierge le conduiraient devant le trône céleste. Ils furent pendus le 21 novembre 1580 et on les décapita, encore à demi-vivants. Sur l’instance de leurs familles et de leurs amis, on ne les écartela pas et leurs corps purent recevoir une sépulture chrétienne. Leur procès de béatification fut introduit auprès de la Congrégation des Saints, à Rome, en 1994.
  • Jean d'Avesnes - Ninove (B) Ven. 22 Nov, 2019 Jean d’Avesnes devint abbé de Ninove en 1544. C’était un vrai religieux qui observait et faisait observer les prescriptions de la règle. Modéré pour lui-même, il était magnanime pour les démunis. En dehors des aumônes quotidienne, il accueillait des pauvres en pension. Aux enfants des familles défavorisées, il procurait la possibilité de poursuivre des études soit dans un collège de Louvain, soit dans un autre institut. Homme humble, de bon sens et prévoyant, il évitait tout luxe et se contentait de nourriture ordinaire et de vêtements simples. En 1567, au terme d’un abbatiat de 24 années, il se démit de sa charge entre les mains de l’abbé du Parc. Quatre ans plus tard, pressentant sa mort, il quitta le refuge de Termonde pour rentrer dans son abbaye de Ninove le jour de la Sainte-Cécile, la patronne qu’il vénérait tant. Il convoqua ses frères qui se préparaient à l’office choral et rendit l’âme en leur présence le 22 novembre 1571.
  • Vincent Franck - Strahov (CZ) Ven. 22 Nov, 2019 Vincent est né à Potsdam en 1616. Son père, prédicateur luthérien, s’était converti à l’Eglise catholique et fut d’ailleurs plus tard ordonné prêtre par l’archevêque de Prague. Après la conversion de son père, Vincent demanda l’habit de saint Norbert à l’abbé de Questemberg, de Strahov, et prononça ses vœux en 1640. Il était très féru de théologie, de philosophie, de politique et de jurisprudence. Appelé à Breslau, il s’y montra zélé et brillant orateur, ramenant un grand nombre de luthériens à l’Eglise catholique. Les princes de Brandebourg et de Löwenburg le réclamèrent comme confesseur et prédicateur. Il rayonnait partout sa vie intérieure en Christ, aimant aussi la solitude et la méditation. Il réalisa soixante-dix fois la lecture intégrale de la Bible. En 1658 il devint lui-même abbé de Strahov. Dans cette charge, il manifesta sa prudence et sa pondération. Sa patience et sa grandeur d’âme furent admirables lors de sa captivité au cours de la guerre de Suède. A la mort de l’évêque de Prague, on le pressa de lui succéder, mais Vincent refusa catégoriquement cette dignité. Il rédigea un commentaire sur l’exhortation de saint Norbert aux chanoines de son Ordre, ainsi de que des exercices spirituels à l’usage des chrétiens qui vivent dans le monde. Après avoir fortement contribué au nouvel essor du collège prémontré de Prague, il mourut saintement à 53 ans, le 20 novembre 1669.
  • Christine de Rethiers _ Hans (D) Sam. 23 Nov, 2019 Elle naquit en 1269. A l’âge de six ans, elle était déjà pensionnaire au monastère de Rhetiers. A dix ans, elle demanda l’habit religieux. Elle fut favorisée par des apparitions de l’Enfant Jésus qu’elle voulait embrasser. Elle comprit alors la nécessité de la pureté pour mériter les caresses divines, et fit une confession générale. Agée de 13 ans, elle fit sa profession en 1281. A l’époque de Noël elle vit l’Enfant Jésus qui grandit devant elle jusqu’à atteindre une taille d’homme. Christine comprit qu’il faut non seulement aimer l’enfance de Jésus, mais aussi sa passion et ses souffrances. En 1282, une tragédie mit un terme à ses joies de jeune fille : la guerre chassa les religieuses de leur monastère. Elles se retirèrent chacune dans leur famille. Ensuite, le retour en clôture fut plus difficile que prévu. Devenue jeune femme et quelque peu encline aux mondanités, le dégoût la tenta et elle se livra à d’austères pénitences pour retrouver peu à peu l’intimité avec le Christ. Elle s’appliqua alors à développer la charité envers ses compagnes. A seize ans, Christine avait vaincu les plus grandes tentations, mais sa santé était brisée. La Vierge Marie lui apparut et la conduisit sur le chemin de la perfection : mépris du monde, assiduité à la contemplation, fréquentation intense  de l’Eucharistie, amour du prochain. Parvenue au sommet de la vie spirituelle en communiant aux souffrances du Christ, Christine vit sa santé physique se dégrader. Les apparitions se raréfiaient et son état de santé empirait. En 1292 elle fut atteinte d’une maladie nerveuse et de fréquentes syncopes qui la faisaient terriblement souffrir. Elle mourut le 23 novembre 1292, à l’âge de 22 ans.
  • Detlev - Ratzburg (D) Dim. 24 Nov, 2019 Detlev von Parkentin appartenait à la famille de Mecklenburg. Il devint chanoine régulier prémontré du chapitre cathédral de Ratzeburg. Ses confrères l’élurent évêque en 1195. Son mode de vie était très simple et sobre, et sa générosité envers les pauvres remarquable – même si elle lui attira plus tard une réputation de gaspillage. Ce saint évêque mourut le 23 novembre 1419.
Di Lu Ma Me Je Ve Sa
1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30

Inscription à la newsletter

Rechercher

Nos coordonnées

Prieuré Notre-Dame des Neiges
12, rue de la Châtaigneraie
65310 Tarbes-Laloubère
Tél. 33 (0)5.62.51.80.60
Fax 33 (0)5.62.56.97.49
Nous écrire par email
Partager !