Imprimer

La tuyauterie ancienne suffisamment bien conservée, a été remise dans ses jeux d’origine. Les tuyaux épars ou trop transformés, sans marque, ont été intégrés dans les jeux où ils pouvaient convenir en taille et progression (cf. Bourdon 16).

La tuyauterie a été construite en métal martelé, Les proportions d’alliages réalisées en conformité avec la tradition (85% d’étain pour les principaux et les anches, 10 à 15% pour les jeux flûtés), les tuyaux de bois fabriqués en chêne.

Le ton est celui retrouvé dans quelques séries de tuyaux les moins altérés (cf. basses bois de Bourdon et basses de Doublette, et quelques dessus de Bourdon à calottes soudées).

La composition de l'orgue est la suivante:

Positif Récit

D. de Flûte 8’                                Cornet 5 rangs

Bourdon 8’                                    Trompette 8’

Flûte 4’ à ch.

Montre 4

Doublette 2’                                  Echo

Nazard 2 2/3’                                Bourdon 8’

Tierce1 3/5’                                   Cornet 4 rgs

Larigot 1 1/3’

Fourniture 3 rangs                          Pédale 30 notes

Cymbale 2 rangs                            Soubasse 16’

Cromorne 8’                                   Flûte 8’

Flûte 4’                                          Trompette 8'

Clairon 4'

Grand-orgue

Bourdon 16’

Montre 8’

Bourdon 8'

D. de Flûte 8’                                  Accouplements :

Prestant 4’                                      POS/GO et

Doublette 2’                                    REC/GO

Cornet 5 rangs

G. Tierce3 1/5’                                Tirasse : G.O

Nazard 2 2/3’                                  Tremblants :

Tierce 1 3/5’                                   GO et POS

Fourniture 5 rangs

Cymbale 3 rangs                            Diapason 415

Trompette 8’

Clairon 4’                                       

Voix humaine 8’                              Tempérament : Marpurg