Depuis le début de l'été, les grandes orgues de notre abbatiale se sont tues. Ce n'est pas que nous ne voulons plus utiliser ce majestueux instrument, placé au service de la liturgie, pour la louange de Dieu, mais celui-ci devait connaître un sérieux dépoussiérage, près de quinze ans après sa restauration. Ce dépoussiérage a été confié à la société Béthines les Orgues, installée dans la Vienne.

Jean-Baptiste Boisseau et Jean-Marie Gaborit, facteurs d'orgue, expliquent qu'une telle opération était devenue nécessaire, en raison de l'accumulation de couches de poussière, qui avaient fini par altérer la qualité musicale de notre orgue Parizot. « Les importants travaux de restauration de l'abbatiale au cours des dernières années ont aussi accru la quantité de poussière, qui pénètre jusque dans les tuyaux, devenus encombrés », relèvent-ils. Ce chantier, prévu pour durer six semaines, est estimé à 30 000 euros, financés par la mairie de Juaye-Mondaye, qui est propriétaire de l'église abbatiale, et par la communauté.

 

2017 08 18 orgue2La société Béthines les Orgues profite également du chantier de dépoussiérage pour travailler sur le tempérament de notre orgue. Cette opération technique permettra, à terme, aux organistes de jouer des pièces composées pour plusieurs instruments.

À l'occasion de cette opération, nous avons interviewé Françoise Valognes-Thomas, titulaire des grandes orgues, qui vous explique les travaux plus en détails :

Françoise, pouvez-vous nous expliquer ce qu'est un dépoussiérage? Et pourquoi c'est nécessaire? 

« Concernant les travaux actuels de l'orgue, les facteurs d'orgue emploie le terme historique de " relevage de l'orgue". Cela consiste à ôter tous les tuyaux de l'orgue qui étaient posés sur le sommier, à les nettoyer, à passer dans chacun une soufflette pour enlever la poussière, à vérifier que chaque tuyau émet la note correctement, à aspirer tous les trous des sommiers pour également enlever la poussière! Tout ce travail pour les 2380 tuyaux que contient cet orgue

Cela est normal, car au fil du temps la poussière s'infiltre dans les tuyaux, et l'orgue devient faux. Ce phénomène s'est accentué pour Mondaye plus rapidement que la normale avec la restauration des verrières de la nef en 2011 et 2012, pendant lesquels la protection de l'orgue a été très insuffisante. A cette époque et c'est mon rôle en tant que titulaire, j'avais alerté la DRAC qui est chargée de la protection de l'orgue et les facteurs d'orgue, que des travaux étaient prévus dans la nef mais la concertation n'est pas passée!... »

Qu'est-ce qu'un changement de tempérament? Et en quoi notre orgue en avait besoin?

2017 08 18 orgue3

 

« Concernant le tempérament, c'est un peu plus compliqué. Pour faire simple, il existe le tempérament égal que l'on emploie actuellement qui a été mis au point par un physicien du 18è siècle, avec lequel on peut jouer dans toutes les tonalités majeures et mineures, mais il existait aussi un certain nombre de tempérament inégaux qui ne permettent pas de jouer dans toutes les tonalités. Chaque tempérament inégal est associé à certaines tonalités. Mais cela présente des inconvénients et notamment, à l'orgue de Mondaye, on ne pouvait pas jouer dans certaines tonalités, ce qui limitait le répertoire de la musique et l'accompagnement de la liturgie! L'orgue de Mondaye datant de 1743, étant classé par les monuments, la DRAC a imposé un tempérament inégal lors de la restauration de 2003 pour restituer l'historique de l'orgue!

C'est pourquoi j'ai demandé au technicien conseil et aux facteurs d'orgue, lorsque le relevage a été décidé, que soit modifié ce tempérament, pour l'adoucir de manière à élargir le répertoire et l'accompagnement de la liturgie. C'était pour moi indispensable.

Actuellement le dépoussiérage est terminé depuis fin juillet, les facteurs d'orgue ont commencé l'harmonisation de chaque tuyau, c'est la phase la plus délicate et la plus fastidieuse!... »

Qu'attendez-vous, en tant qu'organiste titulaire, de ces travaux? 

« Une grande partie des tuyaux ont été harmonisés, j'ai pu constater que le son de l'orgue a repris son ampleur. C'est plutôt agréable pour un organiste d'entendre de belles sonorités!.... »

 

Inscription à la newsletter

Rechercher

Nos coordonnées

Abbaye Saint-Martin de Mondaye
14250 Juaye-Mondaye
Tél. 33 (0)2.31.92.58.11
Fax 33 (0)2.31.92.08.05
Nous écrire par email
logoabbayesnormandes logonormandiequalitetourisme