2017 09 07 semaine des familles22017 09 07 semaine des familles3Quelques images de la session d’été des familles : Frère Foucauld «en plein vol», l’habit au vent, pieds nus, hurlant qu’on lui fasse la passe dans une partie endiablée de foot qui rassemble tous sexes et âges ; Frère Damien croquant voracement dans un cône glacé, au moins aussi barbouillé que Jeanne, 4 ans, qui trône sur ses genoux ; Baptiste et Vianney, 1m20, costumés en anges-gardes du corps et munis de redoutables pistolets à eau pour défendre l’entrée du Paradis (thème de l’année : la Genèse) ; une bande d’ados recueillis participant aux vêpres des frères dans les stalles de l’abbatiale ou faisant la queue pour se confesser (si, si !)...

Ce qui fait que depuis neuf ans, au moment de l’inscription à la session des familles de l’été suivant, les enfants Fremau sont en ébullition, multiplient les post-it de rappel, et2017 0907 semaine des familles4 que Maman craint pour sa peau si elle rate le coche, c’est d’abord le grand investissement des frères dans cette session. À travers le théâtre et les bricolages des plus jeunes, les grandes parties de foot dont la dernière s’achève à 22h pétantes par une rapide prière transpirante, le grand jeu préparé par les plus grands qui s’amusent au moins autant que les petits, le pélé vélo et le camping des ados, la lectio divina qu’anime un frère par tranche d’âge, les conférences pour les parents, les offices magnifiquement chantés dans le chœur de l’abbatiale aux proportions si harmonieuses, et la disponibilité de certains frères qui acceptent de refaire le monde avec les jeunes jusqu’à des heures parfois très inhabituelles pour eux, tout cela forme le terreau grâce auquel des amitiés fécondes se nouent entre les frères et les familles, permettant à chacun selon son âge de resserrer son lien personnel avec le Christ.

2017 09 07 semaine des familles5

Le lien conjugal est également nourri par l’après-midi où les frères et les baby-sitters se chargent des enfants pour nous laisser un temps gratuit à deux, par les conversations avec les autres couples à table ou en faisant la vaisselle, par les temps d’adoration, et par les moments de lectio divina en couple. L’an dernier, Frère Hugues avait systématisé ce moment, en réduisant ses conférences du matin à ¾ d’heure, et en donnant un texte de l’Écriture à prier en couple, avec des questions, pendant la demi-heure qui restait avant le spectacle des enfants. Nous avions découvert en ce qui nous concerne comment le Seigneur pouvait nourrir notre amour particulièrement à partir de la fréquentation commune de sa Parole, et comment nous pouvions profiter de l’expérience d’un consacré dans ce domaine…. Comment maintenir ce temps de lectio guidée en couple dans une session, tout en gardant un temps de conférence assez souple comme dans celles de cet été? Frère Dominique Marie a l’art de faire surgir de multiples questions et interventions quand il parle : on se sent intelligent en l’entendant, c’est très agréable et très nourrissant !

Au-delà de la session, les enfants sont attachés à la communauté, et à un lieu où ils aiment revenir dans d’autres contextes (la session Cantate Domino d’hiver, ou le triduum pascal), ou même sans nous : notre aînée Clarisse appartient à la Fraternité jeunes qui a été créée il y a un an et où elle semble vivre une vraie charité fraternelle avec les jeunes et avec les frères ; et l’abbaye accueille volontiers les étudiants en révision : le «service après vente» est donc aussi assuré ! Pour nous, parents, les frères sont un précieux relai pour la transmission de la foi. Nous rendons grâce à Dieu d’avoir mis les Prémontrés de Mondaye sur notre chemin !

Famille Frémau

2017 09 07 semaine des familles6

Inscription à la newsletter

Rechercher

Nos coordonnées

Abbaye Saint-Martin de Mondaye
14250 Juaye-Mondaye
Tél. 33 (0)2.31.92.58.11
Fax 33 (0)2.31.92.08.05
Nous écrire par email
logoabbayesnormandes logonormandiequalitetourisme