Ce matin, le Père abbé m’a annoncé une grande nouvelle, que j’aimerais tout d’abord vous partager : il m’a annoncé la date de mon ordination comme prêtre/… mais m’a ordonné de ne le dire à personne. Très frustrant pour vous, très frustrant pour moi de taire une telle nouvelle… cela serait très frustrant … si cela était vrai, car rassurez-vous, heureusement, il ne m’a rien dit !

Mais une telle frustration fut réelle (et pire…) pour les disciples qui s’entendirent dire par Jésus : « c’est vrai, je suis le Christ, le Fils de Dieu, le Messie, celui que notre peuple attend depuis des siècles pour le sauver, … mais je vous ordonne de ne le dire à personne » !

Pourquoi Jésus veut-il que les disciples taisent une si bonne nouvelle ? Pourquoi se révèle-t-il… pour ensuite refuser qu’on révèle son identité ? Pourquoi donne-t-il une limite à notre volonté de l’annoncer à tous ?

« Jésus ordonna aux disciples de ne dire à personne que c’était lui le Christ » (Mt 16,20) : cet ordre frustrant est peut-être tout d’abord lié à l’incapacité humaine de témoigner adéquatement de Dieu.

Comme le dit saint Augustin, « quand il s’agit de Dieu, la pensée est plus exacte que le discours, et la réalité plus exacte que la pensée (humaine)1».

Comment en effet bien parler de Jésus, qui se présente dans notre évangile comme « Fils de l’Homme » /et « Fils de Dieu » ? Comment plus largement bien parler de Dieu, de l’action de Dieu dans notre vie, ce Dieu tout-puissant/qui laisse faire tant de mal ?

En prison (ou ailleurs), on entend souvent de faux discours sur Dieu (« Dieu qui voudrait notre malheur », « Dieu qui nous punirait », « Dieu qui nous oublierait »…) ; dans d’autres milieux religieux, on entend des appels à la violence se réclamant d’un dieu.

Mais mieux vaut se taire que de si mal parler de Dieu ; se taire, et redire avec saint Paul : « quelle profondeur dans la richesse, la sagesse et la connaissance de Dieu ! Ses décisions sont insondables, ses chemins sont impénétrables ! Qui a connu la pensée du Seigneur ? » (Rm 11, 33-34)

portrait

Inscription à la newsletter

Rechercher

Nos coordonnées

Abbaye Saint-Martin de Mondaye
14250 Juaye-Mondaye
Tél. 33 (0)2.31.92.58.11
Fax 33 (0)2.31.92.08.05
Nous écrire par email
logoabbayesnormandes logonormandiequalitetourisme