Nous voilà pris en flagrant délit ! En flagrant délit d’infidélité au commandement de Jésus : Infidélité certes à sa demande « Ne donnez à personne sur terre le nom de père »: cela est bien connu. Infidélité surtout à sa demande « Tout ce que peuvent vous dire les scribes et les pharisiens, faites-le, observez le » (Mt 23,3). Or que demandent ces juifs pieux de l’époque de Jésus ? L’évangile le rapporte ailleurs : « jurer par le trésor du temple de Jérusalem » (Mt 23, 16ss), « acquitter la dîme de la menthe, du fenouil et du cumin » (Mt 23, 23), « ne manger qu’après s’être lavé les bras jusqu’au coude » (Mc, 7, 3).

« Tout cela faites-le, observez le », demande donc Jésus !

Nous sommes probablement devant la demande de Jésus la moins suivie (en tout cas pour moi, mais peut-être observez-vous ces pratiques…)… À moins d’opérer une triple distinction, qui peut nous éclairer sur notre rapport à la Loi juive de l’Ancien testament, et par là sur notre agir chrétien dans l’Église.

« Tout ce que peuvent vous dire les scribes et les pharisiens, faites-le, observez le ». Certes, mais il faut distinguer tout d’abord la lettre de la Loi /et l’interprétation foisonnante qu’en donnaient les juifs pieux de l’époque de Jésus.

Le Christ demande d’obéir aux pharisiens lorsqu’ils enseignent la Loi de Moïse (résumée dans le Décalogue), mais non lorsqu’ils établissent à partir de là de pesants fardeaux de prescriptions pratiques (non écrites dans la Bible) sur le fenouil ou le lavage de mains !

Agir en chrétien, ce n’est plus obéir aux pharisiens, mais c’est revenir à l’Écriture, à ce que dit la Bible, en amont de toutes ses interprétations discutables. C’est lire la Bible, sans se contenter d’écouter ceux qui disent l’avoir lu !

portrait

Inscription à la newsletter

Rechercher

Nos coordonnées

Abbaye Saint-Martin de Mondaye
14250 Juaye-Mondaye
Tél. 33 (0)2.31.92.58.11
Fax 33 (0)2.31.92.08.05
Nous écrire par email
logoabbayesnormandes logonormandiequalitetourisme