Fleurir les tombes non seulement à la Toussaint mais aux Rameaux fait partie des traditions populaires de notre région, une belle tradition chrétienne : le jour où nous faisons mémoire de la Passion et de la mort du Seigneur, nous voulons que sa mort vienne éclairer nos morts.

Et en effet, de l’abondance des textes bibliques de la liturgie, jaillit aujourd’hui une lumière perçant l’obscurité, comme un trait qui traverse la nuit. Quelle lumière ? Celle de la proximité de Jésus envers son Père. « Vous reconnaîtrez, et de plus en plus, que le Père est en moi, et moi dans le Père », avait dit Jésus aux Juifs qui l’interrogeaient. Et l’on voit bien dans l’Evangile, dans la prière de Jésus, que Jésus connaît le Père, qu’il est avec lui, uni à lui, jusqu’à l’heure même de l’agonie. Saint Marc est le seul à nous dévoiler le cœur même de cette prière par un mot qui la résume : abba, Père !

Jésus sait ce qu’il doit faire. Les indications matérielles les plus concrètes l’indiquent, depuis l’envoi des disciples pour trouver le petit âne sur lequel il va entrer dans Jérusalem, jusqu’à la salle où célébrer la Pâque, depuis la signification du geste accompli par une femme à Béthanie jusqu’à l’institution même de l’Eucharistie. Cette connaissance se poursuit tout au long de la Passion, avant même l’arrestation, puis durant le jugement, sous la torture et enfin à l’heure même de la mort. Jésus le sait, le Père ne lui fera pas défaut. « Le Seigneur mon Dieu vient à mon secours… je sais que je ne serai pas confondu », dit mystérieusement le Serviteur d’Isaïe. Et le psalmiste qui avait ouvert la bouche pour crier sa détresse : « Mon Dieu, mon Dieu, pourquoi m’as-tu abandonné », pour faire entendre sa supplication : « Mais toi Seigneur ne sois pas loin : ô ma force, viens vite à mon aide », achève finalement sa prière dans la louange : « Tu m’as répondu ! Et je proclame ton nom devant mes frères, je te loue ». Arrêté, Jésus proclame : « il est écrit : je frapperai le berger, et les brebis seront dispersées. Mais, un fois ressuscité, je vous précéderai en Galilée ».

portrait

Inscription à la newsletter

Rechercher

Nos coordonnées

Abbaye Saint-Martin de Mondaye
14250 Juaye-Mondaye
Tél. 33 (0)2.31.92.58.11
Fax 33 (0)2.31.92.08.05
Nous écrire par email
logoabbayesnormandes logonormandiequalitetourisme