27 ans, cela fait 27 ans que je suis écolier, collégien, lycéen, étudiant… et depuis 27 ans, il y a UNE chose qui m’a toujours agacé en classe, en cours : (peut-être car j’ai toujours été un élève médiocre…) j’ai toujours été agacé par cet élève/cet étudiant qui lève la main pour répéter ce que le professeur vient de dire (ce qui n’a aucun intérêt… sinon de se faire remarquer, sinon de jouer le bon élève) !

Aussi suis-je agacé quand le scribe de l’évangile, voulant faire le bon élève, se contente de répéter (au mot près) ce que Jésus vient de dire sur le plus grand commandement.

Aussi est-ce étonnant que Jésus considère que ce scribe « ait fait une remarque judicieuse », que ce perroquet « ait répondu avec esprit » (nounecwj). Mais, puisque Jésus ne saurait se tromper ni nous tromper, il doit bien y avoir dans la répétition du scribe des différences qui rendent sa « remarque judicieuse » ; réécoutons et comparons:

D’un côté, Jésus dit : « Voici le premier commandement : "Écoute, Israël : le Seigneur notre Dieu est l’unique Seigneur. Tu aimeras le Seigneur ton Dieu de tout ton cœur, de toute ton âme, de tout ton esprit et de toute ta force". Et voici le second : "Tu aimeras ton prochain comme toi-même". Il n’y a pas de commandement plus grand que ceux-là ».

De l’autre côté, le scribe reprend: « Dieu est l’Unique et il n’y en a pas d’autre que lui. L’aimer de tout son cœur, de toute son intelligence, de toute sa force, et aimer son prochain comme soi-même, vaut mieux que toute offrande d’holocaustes et de sacrifices ».

Comme vous l’avez sûrement remarqué, il y a de fait 3 différences, entre ce que Jésus dit et ce que le scribe répète, 3 différences qui rendent sa réponse judicieuse/pleine d’esprit,  3 différences qui peuvent nous aider à faire de nos vies des réponses pleines d’esprit à Dieu.

portrait

Inscription à la newsletter

Rechercher

Nos coordonnées

Abbaye Saint-Martin de Mondaye
14250 Juaye-Mondaye
Tél. 33 (0)2.31.92.58.11
Fax 33 (0)2.31.92.08.05
Nous écrire par email
logoabbayesnormandes logonormandiequalitetourisme

Partager !